Survol de Bruxelles

La Conférence Aviondes bourgmestres bruxellois a approuvé mercredi à l’unanimité une motion contenant une série de demandes à propos de l’aéroport de Bruxelles. Elle réclame notamment la fixation d’une période de nuit de 22h00 à 07h00 au cours de laquelle les décollages et atterrissages seraient interdits, sauf exceptions légales. Les 19 bourgmestres de la Région-capitale demandent également de considérer que l’aéroport de Bruxelles a une “vocation d’aéroport urbain dont les activités sont régulièrement diurnes” et de confirmer le principe du non-survol des zones densément peuplées, tout le territoire bruxellois étant considéré comme une zone densément peuplée, zone du canal comprise.

Un règlement européen doit entrer en vigueur le 13 juin 2016. Le texte réduira sérieusement la marge de manœuvre des Etats membres dans ce domaine. Les maïeurs bruxellois demandent que les procédures et routes aériennes soient adaptés avant les échéances européennes.

 

Un médecin refuse de soigner une patiente qui ne parle pas le néerlandais !

Un médecin renie son serment d’Hippocrate

Une maman et sa fille n’en reviennent toujours pas. Maria-Yolanda, 62 ans, et Laetitia, 35 ans, sont tombées de leurs chaises ce lundi lorsque le neurologue néerlandophone qu’elles consultaient au sein de l’hôpital Onze-Lieve-Vrouwziekenhuis a catégoriquement refusé de les soigner parce qu’elles ne parlaient pas le néerlandais. “On est en Flandre ici et il faut parler le néerlandais. Vous n’avez qu’à aller vous faire soigner à Bruxelles si vous voulez un médecin qui parle en français” , aurait en substance justifié l’intéressé pour mettre un terme à la consultation . Et Laetitia d’embrayer : “Il a refusé de nous soigner parce qu’on ne parlait pas le néerlandais mais on a eu la démonstration par la suite qu’il s’exprimait parfaitement en français sans le moindre accent et je lui ai donc dit qu’il faisait preuve d’extrémisme et qu’il n’avait rien d’humain.

Pour rappel, voici une des phrases du serment d’Hippocrate tel qu’il est prévu par l’ordre national des médecins de Belgique  : Je veillerai à ce que  des convictions politiques ou philosophiques, des considérations de classe sociale, de race, d’ethnie, de nation, de langue, de genre, de préférence sexuelle, d’âge, de maladie ou de handicap n’influencent pas mon attitude envers mes patients.

Déni de démocratie : comment un flamand peut devenir bourgmestre avec 168 voix

Liesbeth Homans nomme comme bourgmestre de Linkebeek, un conseiller flamand de l’opposition, Eric De Bruycker (168 voix sur 4800 habitants), :
Eric De Bruycker est l’un des deux élus néerlandophones de la commune. Damien Thiéry a réagit en ces termes: “La Flandres et la N-VA envoient une très mauvaise image du respect accordé en Belgique à la démocratie.” Les partis francophones s’insurgent contre ce “coup d’Etat communautaire” et estiment la démocratie bafouée. Le FDF s’en prend à Charles Michel, “incapable de faire respecter la démocratie.”