On revote à Linkebeek

Cette élection fait suite à la démission des élus de la majorité francophone, en protestation contre la nomination comme bourgmestre d’Eric De Bruycker membre de la minorité néerlandophone (deux sièges) et parachuté comme bourgmestre  par la ministre flamande des Affaires intérieures Liesbeth Homans (N-VA). Cette commune n’a plus de bourgmestre en titre depuis 2006. Les autorités flamandes refusent la nomination du chef de file francophone Damien Thiéry, pour non respect, selon elles, de la législation linguistique.