Un club de football de la périphérie bruxelloise exclu pour usage du français

Il y a deux ans, le groupe de pression flamingant “Vlaamse Actie Grimbergen” (VAG), lié au parti d’extrême droite Vlaams Belang, avait adressé une pétition à la bourgmestre de la commune pour dénoncer l’usage du français par les enfants, majoritairement francophones (80%), qui fréquentent le club de football local, le KFC Strombeek, du nom d’un quartier de Grimberghen qui a été annexé par la Flandre lors de la fixation arbitraire de la « frontière linguistique » en 1962-63. La scène se déroule à quelques dizaines de mètres de l’Atomium de Bruxelles (Lien: Strombeek: Les sportifs francophones devront s’entraîner en flamand).

Détails sur : http://www.francophonedebruxelles.com