Survol de Bruxelles

La Conférence Aviondes bourgmestres bruxellois a approuvé mercredi à l’unanimité une motion contenant une série de demandes à propos de l’aéroport de Bruxelles. Elle réclame notamment la fixation d’une période de nuit de 22h00 à 07h00 au cours de laquelle les décollages et atterrissages seraient interdits, sauf exceptions légales. Les 19 bourgmestres de la Région-capitale demandent également de considérer que l’aéroport de Bruxelles a une “vocation d’aéroport urbain dont les activités sont régulièrement diurnes” et de confirmer le principe du non-survol des zones densément peuplées, tout le territoire bruxellois étant considéré comme une zone densément peuplée, zone du canal comprise.

Un règlement européen doit entrer en vigueur le 13 juin 2016. Le texte réduira sérieusement la marge de manœuvre des Etats membres dans ce domaine. Les maïeurs bruxellois demandent que les procédures et routes aériennes soient adaptés avant les échéances européennes.

 

Nuisances sonores: Zaventem, cancre de la classe européenne

Source : Belga
L’aéroport de Bruxelles-National (Brussels Airport) ne fait pas assez pour s’intégrer dans son environnement, selon une étude d’évaluation des nuisances sonores, d’A-Tech et Anotec, mandatés par la ministre bruxelloise de l’Environnement Céline Frémault. L’étude a comparé Brussels Airport avec une dizaine d’autres aéroports connus pour leur « approche cohérente et particulièrement intégrée de leur développement durable », lit-on dans La Libre Belgique et la Dernière Heure.

Parmi les aéroports étudiés, celui de Zaventem est le champion en termes d’impact sur les populations. Bruxelles National se classe aussi bon dernier au niveau de l’application des principes de l’approche équilibrée. « Si des mesures opérationnelles sont bien prises, on n’y trouve aucune planification foncière, aucune politique d’insonorisation ou de dédommagement des riverains », expliquent les journaux.