Dilbeek veut empêcher la diffusion du périodique francophone Carrefour

Dilbeek verfransingLe collège des bourgmestre et échevins de la commune flamande de Dilbeek a déploré jeudi l’envoi par la liste Union des Francophones (UF) de la périphérie du périodique politique “Carrefour” chez les habitants de cette commune limitrophe de la Région-bruxelloise. Le bourgmestre Willy Seghers (N-VA) entend évoquer ce sujet lors de la prochaine réunion des communes flamandes de la périphérie pour y examiner si une action commune est envisageable.
Dilbeek dit avoir reçu plusieurs plaintes d’habitants qui ont reçu cette publication unilingue francophone dans leur boîte aux lettres.

De l’aveu du bourgmestre N-VA, il n’existe aucune base légale pour empêcher la diffusion de cette publication dans sa commune étant donné que tant B-Post que les autres sociétés de distribution sont dans l’obligation de distribuer ce qui leur est transmis.

Pourquoi pas interdire en Flandre l’accès aux sites francophones sur Internet. Les tentatives de vie en vase clos de la Flandre sont pitoyables !