Le français, langue “la plus connue” en périphérie bruxelloise

C’est le résultat d’une enquête menée par le centre d’études BRIO lié à la VUB. Une étude demandée par la Région flamande et la province du Brabant flamand.

Depuis 2001, le centre d’études BRIO, avec le professeur Rudi Janssens, de la VUB, a déjà réalisé trois études linguistiques sur Bruxelles. Cette étude est la première à s’être concentrée sur les 19 communes dites à “facilités” et qui constituent le “Vlaamse rand” autour de Bruxelles.

2500 personnes ont été interrogées. Résultat : 80% d’entre elles affirment qu’elles parlent bien, voire très bien le français, langue qui précède donc, en périphérie, le néerlandais (70%) et l’anglais (45%).