Peu de demandes de convocations électorales en français dans les communes à facilités

Peu d’électeurs des six communes à facilités de la périphérie bruxelloise ont demandé une convocation électorale en français pour les élections communales du 14 octobre. Les pourcentages oscillent entre 1,8% à Rhode-Saint-Genèse et 8% à Drogenbos, ressort-il de chiffres que le député flamand Mark Demesmaeker (N-VA) a demandés au ministre flamand des Affaires intérieures Geert Bourgeois (N-VA).

Pour Mark Demesmaeker, les chiffres montrent que l’application des règles en matière de facilités est surtout un problème pour certains responsables politiques francophones, et pas tellement pour les habitants.

Détails sur : http://www.dhnet.be