L’intransigeance linguistique de De Lijn provoque une fuite massive de ses annonceurs

Depuis qu’il est stipulé dans les statuts de la compagnie de transports que cette dernière ne peut afficher des pubs qu’en néerlandais, De Lijn est confronté à des situations ubuesques et à une fuite massive de ses annonceurs. Cette intransigeance linguistique lui coûterait annuellement la bagatelle de 2.9 millions d’euros révèle De Morgen ce matin.

Détails sur :  http://www.levif.be