Pactiser ou rester entre soi pour survivre

La scission de BHV, obtenue de haute lutte en 2011 par les Flamands, aura pour effet quasi certain la disparition de toute représentation des Flamands de Bruxelles à la Chambre, au scrutin législatif de 2014.
En effet, les nouvelles règles électorales découlant de la réforme de l’Etat stipulent que seuls les électeurs des six communes à facilités de Hal-Vilvorde, réunis dans le canton de Rhode, (et non plus ceux des vingt-neuf communes sans facilités de Hal-Vilvorde) pourront voter soit pour des listes bruxelloises, soit pour des listes du Brabant flamand.
Les candidats flamands de Bruxelles devront, dès lors, trouver des électeurs dans la capitale, exclusivement. Ils seront privés de leur réservoir électoral des vingt-neuf communes sans facilités.

Détails : Le Soir du 12 février 2012